L’écriture de « Rien de 9 » saison 2

Chaque épisode de la saison 2 part d’une simple idée qui pouvait paraître sympa. De cette idée, naît le script. De ce script naît d’autres idées et améliorations. De cette version revue arrivent les notes du directeur artistique (Sidney Soriano), etc… Et lorsque tout ça est passé, arrive le script final. Enfin, pas vraiment. En fait, lorsque le script est “finalisé”, il est alors fourni aux acteurs pour qu’ils en fassent une lecture. Et à ce moment, lorsque l’on voit les acteurs donner vie à ce qu’on a écrit, on remodifie le texte une dernière fois pour changer les répliques qui ne sonnent pas assez naturelles, où les scènes qui semblent casser le rythme de l’épisode. Et là on peut dire qu’on a une verison finale. Enfin, toujours pas…

Vous voyez, le processus d’écriture ne s’arrête en fait jamais avant que le réalisateur ne dise “coupez” pour la toute dernière fois. Parce que même durant le tournage, le script continue en permanence d’être modifié : des gags sont ajoutés, des répliques sont coupées, et parfois même des scènes entières sont changées.

Alors, quand certaines personnes pensent qu’écrire est facile, ce n’est pas l’écriture en elle-même qui est la partie la plus compliquée, c’est la réécriture (et la réécriture, et la réécriture, et la réécriture, et la réécriture – je pense que vous pigez le truc) la vraie difficulté !