Septembre 2015 – MENSUEL

SOMMAIRE :
Edito
Le point sur « Kaidan » Saison 2
Huit années déjà
Bonjour, Vimeo !

EDITO

Bonjour à tous ! C’est la rentrée pour nous comme pour vous. Et oui, nous n’avons pas donné de nouvelles depuis avril, mais l’actu « annonçable » reste moindre. Entre temps, comme annoncé dans le dernier post, le podcast « Glockenpops » a bien démarré. Déjà 5 émissions de diffusées (et disponible sur iTunes et sur PodCloud) et la rentrée du Podcast devrait se faire ce mois-ci avec une nouvelle formule. Mais en attendant, faisons place aux news que vous attendiez !

LE POINT SUR « KAIDAN » SAISON 2

Non, on ne l’a pas oublié, et oui, elle est toujours sur notre banc de montage. Comme précisé en avril, « Rien de 9 » a été notre priorité pendant quelques mois. Nous avons abandonné « Kaidan » et envoyé toutes les équipes en urgence sur le remaster de « Rien de 9 ». Maintenant que nous avons fini cette partie là, les équipes sont revenues sur « Kaidan ». Aucune date de sortie officielle n’est encore annoncée. Et comme à Syred Pictures nous avons toujours eu le culte du secret sur nos séries (diffusion contrôlée, clause de confidentialité dans les contrats des acteurs), ce n’est pas la peine de demander des informations, images ou extraits vidéos avant que Maykel n’ai décidé de diffuser quoi que ce soit. Vous ne verrez rien en avant première ou avant la diffusion officielle. Nous savons que certain(e)s attendent des photos, un teaser, ou même des extraits pour une bande démo ou autre, mais désolé, il n’y aura d’exception pour personne. Aucune image ne filtrera avant la diffusion. C’est comme ça que nous avons toujours travaillé et que nous continuerons.

Petite nouveauté tout de même au sujet de « Kaidan », sachez que la série vient de gagner un sous-titre ! En effet, « Kaidan » devient désormais le titre de l’univers dans lequel se dérouleront plusieurs séries à venir. Nous vous avions déjà annoncé un spin-off centré sur Sophitia, mais d’autres sont à l’étude. Ainsi, « Kaidan » devient le titre du multivers, et chaque série gagne un sous-titre. L’actuelle série sera donc « Sekai no ma », que l’on peut traduire par « Entre les mondes », se référant au fait que le monde des humains se trouve entre celui des Anges et celui des Démons.

HUIT ANNES DEJA

En dehors de cela, lors de notre précédent post en avril, nous vous parlions de la remise en ligne de « Rien de 9 » dans une version intégralement remasterisée. La saison 1 est désormais en ligne en intégralité, et la saison 2 est en cours de mise en ligne (nous en sommes à l’épisode 6 au moment de la publication de cet article) à un épisode par semaine. La saison 3 suivra de près. Nous sommes réellement fier du travail accompli sur cette version, certains épisodes étant retouchés pour la première fois depuis leur tournage en 2008, ça nous a fait bizarre de nous repencher dessus. Et surtout de nous apercevoir que Syred Pictures ouvrait ses portes il y a 8 ans (en juillet 2007), et que notre première web-série voyait le jour il y a un peu plus de 7 ans (en avril 2008).

Nous sommes heureux d’être encore là, après tout ce temps, à continuer à travailler sur des projets que nous aimons, mais surtout fiers que vous les aimiez aussi et que vous continuiez à nous soutenir. Peu d’autres studios qui ont démarré en même temps que nous ou même avant sont encore présents. D’ailleurs à notre connaissance, aucun autre studio amateur n’existe depuis aussi longtemps. Nous avons vu évoluer des acteurs comme Steven Claire sur toutes ces années, ou encore voir émerger des talents avec qui nous allons travailler encore longtemps comme Louise Lehry. Et nous espérons que les nombreux projets que nous avons en réserve, dont celui que nous gardons pour les 10 ans de Syred Pictures, vont réussir à vous émerveiller pour de nombreuses années. Merci à vous tous !

BONJOUR, VIMEO !

Comme la photo de l’article vous le suggère, Vimeo est au centre de notre attention ces derniers temps. Désormais, Vimeo deviendra notre site privilégié pour l’hébergement de nos vidéos. Ne vous inquiétez pas, YouTube, Dailymotion et Facebook recevrons toujours nos vidéos. Mais Vimeo passera prioritaire à nos yeux pour différentes raisons que nous allons vous expliquer.

  • Tout d’abord pour leur lecteur. Des 4 sites cités, Vimeo a le lecteur le plus agréable, le plus fluide, et le plus personnalisable. En effet, nous pouvons le paramétrer de A à Z pour l’intégrer où nous voulons. De plus, Vimeo gère mieux les sous-titres que YouTube (l’italique par exemple, n’est pas géré par YouTube). Vimeo étant un site principalement tourné vers le contenu de qualité, leur encodage est aussi meilleur que celui de YouTube.

  • Ensuite pour l’absence de publicité. Grand bénéfice pour vous, il n’y a pas de publicité qui s’affiche au bas de l’écran ou qui se lance sans prévenir. Certes, du coup, contrairement à YouTube, nous ne sommes pas rémunérés quand vous regardez l’un de nos épisodes. Mais nous avons préféré miser sur un service sans publicité pour le spectateur.

  • Vimeo offre également plus de simplicité pour nos futures applications mobiles et tablettes. D’autant que certaines de nos vidéos sont bloquées par YouTube en lecture sur mobiles et tablettes dû à des restrictions de copyright (notamment les featurettes, qui utilisent des musiques non libre de droits). Ce problème n’existe pas sur Vimeo, et nous pouvons donc intégrer toutes nos vidéos sans aucun souci à nos futures applications.

  • Et Vimeo possède des URL définitives. Lorsque nous remettons en ligne une nouvelle version d’une vidéo, le lien vers cette vidéo reste le même. Sur YouTube, lorsque vous voulez remettre en ligne une vidéo, vous devez supprimer l’ancienne version, puis remettre en ligne la nouvelle sous un nouveau lien, en repartant à zéro dans les vues. Sur Vimeo, vous pouvez changer un fichier vidéo sans perdre les statistiques et sans changer le lien de la page. Ce qui rend les choses plus faciles pour vous pour garder une vidéo dans vos favoris, et pour nous pour utiliser ces liens dans nos applications, sur notre site, etc.

  • Enfin, Vimeo permet également le contenu Premium payant. Pour l’instant, nous ne pensons pas utiliser cette fonctionnalité, mais un jour peut-être. Il est par exemple possible de proposer un film ou un épisode à un certain prix de location, voire de proposer des abonnements pour accéder à l’intégralité des épisodes. Encore une fois, nous ne prévoyons pas de nous tourner tout de suite vers ce modèle. Mais un jour peut être proposerons-nous par exemple une web-série au format payant d’abord pendant quelques mois avant sa sortie au format gratuit.

    La transition de nos vidéos en streaming sur Vimeo se fait au fur et à mesure de la remise en ligne des séries, mais les bonus seront prochainement également proposés sur Vimeo plutôt que sur YouTube.